750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : RETROUVEZ-MOI ÉGALEMENT SUR CRISSOUCUISINE.BLOGSPOT.FR
  • : Blog proposant des recettes de cuisine faciles mais goûteuses, réalisées avec des produits de saison bio. Articles sur l'anthropologie des épices et des légumes.
  • Contact

Partenariat

Recettes de cuisine 

 
 

 


Blogs à Croquer 
     Recettes de cuisine sur Notrefamille

Recherche

Archives

13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 08:00



J'ai préparé mes premiers risottos à l'aide de recettes de base tirées d'ouvrages de Jaimie Oliver. Par la suite, j'ai cuisiné d'autres risottos en y ajoutant différents ingrédients, en général en me basant sur ce que j'avais dans le frigo. Aujourd'hui, j'ai des carottes, donc... mijotons un risotto avec ces légumes. Je pourrais ajouter aussi du jambon, des champignons, etc. On peut créer de multiples variantes de risotto très simplement.




RISOTTO AUX CAROTTES

Ingrédients pour 4 personnes

2 tasses de riz rond (riz à risotto)
2 c. à soupe d'huile de cuisson type tournesol
1,5 l de bouillon de légumes
3 c. à soupe de vin cuit d'apéritif type Martini
1 gros oignon
2 gousses d'ail
3 branches de céleri
1 dose de safran ou quelques filaments
sel, poivre
8 carottes

Dans une grande casserole, diluez l'eau bouillante avec le bouillon de légumes.
Laissez la casserole sur la plaque chaude. Il ne faut pas que le bouillon bout, mais qu'il reste très chaud tout au long de la cuisson du risotto.

Émincez l'oignon grossièrement et les feuilles de céleri en fines lamelles. Épluchez et détaillez les carottes en grosses rondelles.
Dans une sauteuse, versez l'huile et faites-la un peu chauffer. Déposez l'oignon et faites-le revenir afin qu'il soit transparent.
Ajoutez le riz et remuez bien, le temps que le riz change de couleur. Il devient un peu translucide. Ajoutez alors le céleri, puis le Martini et laissez le tout chauffez environ 30 secondes tout en remuant.
Ajoutez ensuite une louche de bouillon chaud, l'ail écrasé au presse ail, le safran et les carottes. La sauteuse doit rester sur feu moyen et le risotto ne doit pas être couvert durant la cuisson. Le tout est de rajouter du bouillon lorsque le liquide s'évapore.
Le risotto demande une attention constante, il faut remuer et rajouter du bouillon. Vous devriez normalement vider le litre et demi de bouillon pour la cuisson du risotto. N'hésitez pas à goûter le riz en cours de cuisson.
Lorsque le riz est cuit, ajoutez une grosse noix de beurre et 60 g de parmesan râpé. Remuez bien et servez.
Accompagnez-le d'une viande ou d'un poisson. Si vous lui avez ajouté du jambon, c'est un plat complet.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 08:00



J'aime bien faire ces gnocchis car ils sont rapides à  préparer et délicieux nappés de cette sauce à la sauge et accompagnés d'une salade verte. Cela constitue un repas rapide et goûteux. Vous pouvez également improviser des tas d'autres sauces pour ces gnocchis.








GNOCCHIS À LA CRÈME DE SAUGE

Ingrédients pour 4 personnes

500 g de pommes de terre (normalement à chair ferme et farineuse, mais franchement, je prends mes pommes de terre bios que j'achète au REWE en Allemagne et elles font bien l'affaire ou encore mieux, celles que je viens de déterrer dans le jardin, ah ! quel luxe !)
200 g de farine
1 jaune d'œuf + 1 œuf entier
poivre
quelques tours de moulin à muscade
1 c. à soupe de parmesan râpé

pour la sauce à la sauge
1 bouquet de sauge
2 poireaux
20 cl de crème sûre (ou fraîche)
1 c. à soupe d'huile de cuisson type tournesol
le zeste d'un demi citron
sel, poivre

Lavez et cuisez les pommes de terre avec la peau dans une bonne quantité d'eau salée pendant environ 20 à 25 minutes.
Égouttez-les et épluchez-les sans vous brûler les doigts.
Écrasez les pommes de terre avec une fourchette sur le plan de travail propre.
Ajoutez le jaune d'œuf, l'œuf entier et le parmesan, le poivre, la muscade puis la farine.
Mélangez à la fourchette puis avec les doigts jusqu'à ce que la pâte ne colle plus. Rajoutez un peu de farine si elle est trop collante.
Divisez la pâte en morceaux de la grosseur d'un citron.
Roulez chaque morceau en boudin et coupez des petits morceaux de la taille d'une grosse noisette.
Vous pouvez les laisser tel quel ou leur imprimer des petites dents à l'aide d'une fourchette.
Réservez-les et faites chauffez beaucoup d'eau salée.

Pendant ce temps, préparez la sauce.
Lavez et détaillez les poireaux en fines rondelles. Lavez, essuyez et coupez grossièrement les feuilles de sauge.
Faites chauffez, dans une poêle, un peu d'huile et lorsqu'elle est chaude, ajoutez les poireaux.
Faites-les cuire à feu moyen pendant environ 5 à 6 minutes, puis ajoutez la sauge.
Laissez cuire doucement une minute, puis ajoutez la crème, salez, poivrez et baissez le feu.
Laissez mijoter très doucement pendant quelques minutes. A la dernière minute, ajoutez le zeste du demi citron.

Lorsque l'eau pour les gnocchis frémit, déposez-les délicatement dans l'eau.
Les gnocchis sont cuits lorsqu'ils remontent à la surface. Cela prend quelques secondes.
Servez les gnocchis bien chauds nappés de sauce et parsemés de parmesan.


Partager cet article
Repost0
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 08:00


À l'occasion d'un buffet que j'ai préparé pour l'anniversaire de mon mari il y a quelques jours, j'ai inventé ce plat en me basant sur des recettes existantes de carottes à la marocaine. Je l'ai adaptée en y ajoutant des lentilles qui sont très intéressantes d'un point de vue nutritionnel.


LENTILLES AUX CAROTTES À LA MAROCAINE

Ingrédients pour 6 personnes en accompagnement

250 g de lentilles vertes
8 carottes
1 c. à café de cumin
2 gousses d'ail
le jus d'un citron
6 c. à soupe d'huile d'olive
1 bouquet de coriandre fraîche
sel, poivre


Mettez les lentilles dans une casserole. Recouvrez-les d'eau jusqu'à 2 cm au-dessus du niveau des lentilles.
Portez à ébullition et faites cuire ensuite à feu doux. Après une quinzaine de minutes, goûtez pour vérifier la cuisson ; n'hésitez pas à rajouter un peu d'eau si nécessaire.
Pendant ce temps, épluchez et coupez les carottes en petits morceaux. Cuisez-les à vapeur environ 15 à 20 minutes.
Lorsque les lentilles sont cuites, égouttez-les et laissez-les refroidir de même que les carottes lorsque celles-ci sont à point.
Dans un grand saladier, versez les lentilles et les carottes et ajoutez l'huile d'olive, le cumin, le jus de citron et l'ail écrasé au presse ail. Salez, poivrez.
Ajoutez ensuite les feuilles de coriandre finement hachées au couteau. Mélangez bien le tout. C'est prêt.
Partager cet article
Repost0
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 08:00


Voici encore une recette tirée d'un écrit de Pascale Weeks (je ne sais plus où je l'ai trouvée, livre, blog ?). En tous cas, c'est une excellente variante du houmous traditionnel aux pois chiches, presque plus raffiné, si j'osais... j'y ai rajouté une ou deux petites choses dont du piment d'Espelette que l'on peut doser selon ses goûts.






HOUMOUS DE LENTILLES CORAIL

Ingrédients pour 6 personnes en accompagnement

250 g de lentilles corail (les roses-orangées : Rote Linse au dm)
de l'eau en quantité suffisante afin que la purée soit une purée et non un paquet ( au moins 5 cl au départ)
1 grosse gousse d'ail
le jus d'un citron
sel (je ne donne pas la quantité exacte car tout dépend du sel que vous utilisez, tous les sels ne salent pas de la même façon ; pour ma part j'utilise le sel du dm : Kräuter Salz)
1 grosse cuillère à soupe de tahiné (purée de sésame) ou 50 g de graines de sésame réduites en poudre dans un petit mixeur
2 c. à soupe d'huile d'olive
1 c. à café de curcuma
1 bonne c. à café de cumin
1/4 de c. à café de piment d'Espelette en poudre (ou plus)

Mettez les lentilles dans une casserole et recouvrez d'eau afin que celle-ci arrive à 3 cm au-dessus du niveau des lentilles.
Cuisez à feu doux environ 15 minutes. Les lentilles doivent être bien cuites.
Égouttez les lentilles (au cas où il reste de l'eau). Laissez-les un peu refroidir.
Dans le bol du mixer, mettez les lentilles, la gousse d'ail déjà écrasée au presse ail, le sel, le jus de citron, le tahiné (ou les graines de sésame mixées), le curcuma, le cumin, le piment et l'huile d'olive.
Ajoutez un peu d'eau afin que le tout ne soit pas trop compact.
Mixez la préparation assez longuement de sorte que la purée soit bien homogène. Rajoutez éventuellement un peu de sel, d'eau ou de jus de citron. N'hésitez pas à goûter.
Versez la purée dans un bol et servez-la avec du pain libanais en accompagnement d'une viande ou d'un poisson avec une salade.
Partager cet article
Repost0
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 08:00



Dans le jardin, la sauge devient carrément un arbuste et est plus qu'envahissante, et c'est peu dire ! Aujourd'hui, je suis un peu pressée, je vais cueillir ces herbes et en préparer un pesto avec un plat de pâtes. Finalement on peut faire du pesto avec toutes sortes d'herbes. Essayez cette variante, elle est vraiment intéressante. Les saveurs sont très prononcées mais délicates et la sauge est pleine de vertus pour la santé (en plus !)...




PÂTES AU PESTO DE SAUGE

Ingrédients pour 4 personnes

400 g de pâtes (la sorte de votre choix, penne, tagliatelles, spaghettis...)
2 bonnes poignées de sauge
50 g de pignons de pin
1 grosse gousse d'ail
6 c. à soupe d'huile d'olive
40 g de parmesan

Lavez bien le bouquet d'herbe.
Effeuillez la sauge (ne gardez que les feuilles).

Dans un mixeur, déposez les feuilles de sauge, les pignons et la gousse d'ail. Mixez bien le tout.
Déposez la pâte dans un bol et incorporez-y l'huile d'olive en remuant bien. Ajoutez enfin le parmesan.

Cuisez les pâtes dans une grande quantité d'eau et servez-les accompagnées de ce pesto. On peut laisser le parmesan sur la table... Accompagné d'une bonne salade verte, ce plat simple ravira vos convives !

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 08:00

Cette purée de pois chiches, plat traditionnel du Proche Orient, est facile à préparer et peut être accompagnée facilement de toutes sortes de plats : une viande froide ou chaude, un taboulé, une salade verte, une salade de concombre, du jambon cru ou d'autres plats libanais dont je vous donnerai des recettes plus tard.
Depuis quelques temps, j'achète du tahin (purée de sésame) en magasins bios, mais pendant longtemps, j'ai mixé les graines de sésame en pâte, et la purée de pois chiches était tout aussi bonne. Vous avez donc le choix.




HOUMOUS DE POIS CHICHES

Ingrédients pour 6 personnes en accompagnement

300 g de pois chiches secs (magasins bios) ou de pois chiches en boite (que je n'ai jamais utilisés mais qui, je suppose, fonctionnent aussi : vous pouvez me donner votre avis)
1 tasse de jus de cuisson des pois chiches (ou de jus de la boite)
le jus d'un gros citron
1/4 de cuillère à café de sel
2 c. à soupe d'huile d'olive
2 gousses d'ail
1 grosse cuillère à soupe de purée de sésame (que l'on trouve en magasins bios) ou 50 g de graines de sésame réduites en poudre dans un petit mixeur à oignon.
1/2 c. à café de paprika en poudre
1 filet d'huile de sésame (facultatif)


La veille, faites tremper les pois chiches dans un grand volume d'eau.
Le lendemain, cuisez les pois chiches dans leur eau de trempage pendant deux heures minimum.
Si vous utilisez des pois chiches en boite, zappez ces deux étapes et ouvrez votre boite !

Dans le bol du robot équipé de la lame à broyer, mettez les pois chiches cuits, le sel, le jus de citron, l'huile d'olive, les gousses d'ail préalablement écrasées au presse ail et la purée de sésame. (Si vous n'en avez pas, mixez au préalable dans un petit robot les graines de sésame que vous ajouterez dans le bol du robot).
Ajoutez un peu de jus de cuisson des pois chiches (ou un peu de jus de la boite de conserve).
Mixez le tout assez longuement afin que la purée soit bien fine. Il faudra peut-être rajouter un peu de jus de cuisson si la préparation est trop compacte.
Goûtez et rajoutez si besoin, du sel ou du jus de citron. Il faut que la purée soit bien goûteuse.
Versez ensuite la préparation dans un plat de service et saupoudrez-la légèrement de paprika et d'un filet d'huile de sésame.
Bonne dégustation !


Partager cet article
Repost0
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 08:00


De temps en temps, je déroge à mes achats de produits locaux en achetant des patates douces dont je trouve la saveur de la chair incomparable : mais seulement pour celle à chair orangée. J'avais trouvé par hasard cette recette affichée dans le rayon légumes en achetant des patates douces dans un magasin bio il y a quelques années, et je n'y ai rien changé : elle est parfaite.









PURÉE DE PATATE DOUCE

Ingrédients pour 4 personnes

2 patates douces
1 pouce de gingembre frais
1 grosse gousse d'ail
1/2 cube de bouillon bio de légumes
sel, poivre


Epluchez les patates douces avec un couteau économe.
Coupez-les en tronçons de la grosseur d'une noix. Emincez au couteau le gingembre très finement.
Dans une casserole, déposez  les morceaux de patates douces, la gousse d'ail épluchée, le gingembre émincé et le cube de bouillon.

Faites chauffer de l'eau dans la bouilloire et versez l'eau bouillante sur les patates jusqu'à ce qu'elles les recouvrent, mais pas plus, Salez, poivrez et remuez un peu pour dissoudre le cube de bouillon.
Cuisez à feu doux pendant environ 15 minutes jusqu'à ce qu'une pointe de couteau pénètre facilement dans la patate douce.
Egouttez la préparation dans une passoire (en hiver, je garde l'eau de cuisson, pleine de vitamines, et je l'ajoute dans la soupe). Ecrasez le tout avec un robot à purée électrique, en rajoutant si besoin une peu de liquide. Mais ce n'est, en général, pas nécessaire.

Vous pouvez servir cette purée délicieuse avec un magret de canard ou du poulet.
Partager cet article
Repost0