750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : RETROUVEZ-MOI ÉGALEMENT SUR CRISSOUCUISINE.BLOGSPOT.FR
  • : Blog proposant des recettes de cuisine faciles mais goûteuses, réalisées avec des produits de saison bio. Articles sur l'anthropologie des épices et des légumes.
  • Contact

Partenariat

Recettes de cuisine 

 
 

 


Blogs à Croquer 
     Recettes de cuisine sur Notrefamille

Recherche

Archives

11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 08:00

J'ai fait cette nouvelle confiture avec de belles poires passe crassane et une recette de Christine Ferber. Le thé jasmin se marie très bien avec la poire. Cela donne une confiture au goût très subtil. Et comme à mon habitude, j'ai mixé le tout, car je n'aime pas que les morceaux dégoulinent de ma tartine... mais je ne vous oblige pas !

confiture poires au thé jasmin

CONFITURE DE POIRES AU THÉ JASMIN

 

Préparation : 15 min.

Cuisson : 20 min.

 

Ingrédients pour environ 4 pots

 

700 g de poires épluchées et épépinées, soit 4 grosses poires ou 6 petites

500 g de sucre

le jus d'un citron

20 g de thé jasmin

25 cl d'eau

2 g d'agar-agar

 

Épluchez et évidez les poires. Coupez-les en gros dés et déposez-les dans la bassine à confiture avec le sucre et le jus de citron. Faites cuire le tout à feu moyen pendant environ 15 minutes.

Pendant ce temps, faites chauffer à frémissement l'eau puis faites infuser le thé au jasmin pendant le temps de cuisson de la confiture.

Filtrez le thé puis ajoutez-le à la confiture ainsi que l'agar-agar. Faites faire un bouillon puis mixez la confiture à l'aide du robot plongeant.

Mettez en pots. Fermez les pots lorsque la confiture est froide comme pour la confiture de mangue et fruits de la passion.

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 08:00

Je ne sais pas ce qui se passe cette année, on a déjà mangé pratiquement toutes les confitures de l'été ! Il ne me reste plus qu'à en préparer d'autres, avec des fruits achetés et pas très locaux aujourd'hui... Mais bon, j'aime tellement la mangue et préparée associée au fruit de la passion, elle est délicieuse. Hum !

confiture mangue fruits de la passion

CONFITURE DE MANGUE ET FRUITS DE LA PASSION

 

Préparation : 15 min.

Cuisson : 20 min.

 

Ingrédients pour environ 4 pots

 

6 mangue soit 700 g de chair

5 fruits de la passion

500 g de sucre

le jus d'un citron

2 g d'agar-agar

 

Pelez et coupez les mangues en gros dés et coupez en deux les fruits de la passion. Versez les morceaux de mangues dans la bassine à confiture avec la chair des fruits de la passion. Ajoutez le sucre, le jus de citron et faites cuire le tout environ 20 minutes à petits bouillons.

Ajoutez l'agar-agar et faites faire encore un bouillon.

Versez dans les pots puis laissez refroidir.

Fermez les pots en versant sur la confiture une goutte d'alcool à 90°C, puis en le brûlant tout en fermant le pot. Cela va créer un vide d'air et la confiture ne moisira pas.

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 08:00

Pour ceux qui ont la chance d'avoir des cassis dans le jardin, cette confiture est un délice. Peut-être peut-on acheter des cassis surgelés ? je trouve que le cassis a une saveur tellement fine, qu'il ne supporte aucune épice trop dominante. La vanille lui va bien, elle est douce et en rehausse son parfum délicat.

confiture cassis vanille 

CONFITURE DE CASSIS À LA VANILLE

 

Préparation : 30 min. d'équeutage +  20 min. d'"écrasage" au chinois

Cuisson : 10 + 5 min

 

Ingrédients pour environ 6 pots

 

1,3 kg de baies de cassis

900 g de sucre

le jus de 2 petits citrons

3 g d'agar-agar

1 gousse de vanille

 

Équeutez les cassis grossièrement. Je trouve que, comme pour les groseilles, les tiges de cassis donnent un goût amer à la confiture. Alors je les équeute, cependant sans être trop maniaque car s'il reste une ou deux tiges, ce n'est pas grave...

Versez-les dans un grand faitout avec le sucre, la gousse de vanille et le jus des citrons. Portez à ébullition puis laissez frémir une dizaine de minutes.

Passez les cassis au chinois comme pour la confiture de groseilles ou d'églantines.

Faites cuire à nouveau la pulpe obtenue avec l'agar-agar quelques minutes.

Versez dans les pots et laissez refroidir.

Lorsque la confiture est bien froide, fermez les pots à l'aide d'alcool comme ici.

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 08:00

Avec un gros melon qui menaçait de se transformer en bouillie..., j'ai préparé cette confiture inspirée de Christine Ferber, dont les épices relèvent agréablement le goût suave du melon jaune.

confiture melon card et ging

CONFITURE DE MELON À LA CARDAMOME ET AU GINGEMBRE

 

Préparation : 5 min.

Cuisson : 10 min.

 

Ingrédients pour 3 pots

 

500 g de melon (jaune ou vert)

300 g de sucre

1 g d'agar-agar

le jus d'un demi-citron

1 c. à café de cardamome en poudre

1 c. à café de gingembre en poudre

 

Détaillez le melon en petits dés. Versez-les dans une grande casserole avec le sucre, le jus de citron et les épices. Portez à ébullition et laissez cuire quelques minutes. Mixez le tout à l'aide du robot à purée, puis ajoutez l'agar-agar. Faites refaire un bouillon, puis mettez en pots. Lorsque la confiture est refroidie, fermez les pots avec la méthode de l'alcool.

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 08:00

Les groseilles du jardin se sont bien gorgées de soleil, il est temps de les cueillir. Cette année, je vais les préparer en confiture avec de la vanille. Les framboises ne sont pas encore assez mûres pour la confiture, il y en a quelques unes pour des petits desserts tout au plus. La météo a décidé qu'il n'y aurait pas de confiture groseilles-framboises dans notre garde-manger cette saison. Pas de problème, finalement, j'aime bien laisser décider la nature de ce que l'on va manger ou préparer, car celle-ci se débrouille très bien toute seule notamment à l'aide des insectes. Par exemple, j'aime bien les fourmilières car elles aèrent la terre et ne saccagent rien dans le jardin. Mais je m'égare... voici ma recette de confiture..

confiture groseilles à la vanille 

CONFITURE DE GROSEILLES À LA VANILLE

 

Préparation : 1 heure

Cuisson : 15 min.

 

Ingrédients pour environ 6 pots

 

1,5 kg de groseilles soit 1 kg de pulpe

150 g d'eau

750 g de sucre

le jus d'un citron

1 gousse de vanille

4 g d'agar-agar

 

Lavez et équeutez les groseilles. Ôter les tiges est un peu fastidieux, mais permet d'éviter l'amertume dans la confiture.

Déposez-les dans un grand faitout avec l'eau sur feu vif. Après le premier bouillon, baissez le feu et laissez mijoter quelques minutes, le temps que les groseilles éclatent.

Ensuite, passez la purée de groseilles dans un chinois afin de récolter la pulpe sans pépins.

confiture groseille vanille écraser

Ajoutez à la pulpe de groseilles, le sucre, le jus de citron, l'agar-agar et la gousse de vanille fendue en deux. Mélangez et portez à ébullition. Laissez cuire environ 5 minutes.

confiture groseille vanille casserole

Ôtez la gousse de vanille puis versez dans les pots et laissez refroidir.

Lorsque la confiture est froide, versez sur le dessus une goutte d'alcool à 90°C et brûlez-le. Fermez alors les pots rapidement, de façon à ce que l'oxygène restant entre le couvercle et la confiture brûle. Ainsi la confiture va se conserver parfaitement.

Partager cet article
Repost0
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 08:00

Une amie, qui possède des orangers et citronniers dans le sud de la France (veinarde), m'apporte régulièrement des oranges amères pour la confiture. Celles-ci sont très appréciées notamment par la confiseur Christine Ferber qui les utilise pour fabriquer ses fameuses confitures ; ces oranges donnent une excellente confiture, si l'on aime l'orange amère évidemment. J'utilise donc les même oranges que Christine Ferber sans suivre sa recette que je trouve trop compliquée (sorry). La mienne est ultra simple, glanée il y a des années chez l'amie d'une amie qui préparait avec cette recette de la confiture d'oranges et de tomates vertes.

Avec les oranges amères, la recette est un peu longue à préparer car il faut ôter tous les pépins qui sont très nombreux dans ces fruits, mais cela en vaut la peine. Une fois les pépins enlevés, le reste est finalement assez rapide. Ma confiture se présente sous forme de marmelade où l'on retrouve des tout petits morceaux d'écorce d'orange. Un délice !

 

confiture-oranges-ameres.JPG

 

CONFITURE D'ORANGES AMÈRES

 

Préparation : 45 min.

Cuisson : 1 h 30 + 10 min.

 

Ingrédients pour 4 pots environ

 

2 kg d'oranges amères, soit 1,3 kg de pulpe

1 kg de sucre

le jus d'un demi-citron

1 gousse de vanille

2 à 3 g d'agar-agar

 

 

Lavez et coupez les deux extrémités de chaque orange. Ensuite coupez-les en deux, puis en quatre. Ôtez minutieusement tous les pépins de chaque quart d'orange. Prévoyez un saladier au-dessus duquel vous allez enlever les pépins, car au cours de cette opération, énormément de jus tombe des oranges qu'il serait dommage de perdre. Ainsi vous pourrez le filtrer et le récupérer à la fin de l'opération "enlevage" des pépins.

Pour ma part, je conserve toute l'écorce d'une orange sur quatre à peu près, et j'enlève une grande partie de l'écorce des oranges restantes.

Une fois cette manipulation terminée, mettez tous les morceaux d'oranges dans le bol du robot mixeur . Mixez le tout assez finement puis déposez la bouillie obtenue ainsi que le jus récupéré et filtré dans une grande casserole et recouvrez d'eau.

Portez à ébullition puis laissez mijoter à feu doux pendant environ 1 h 30.

Ensuite, ajoutez le sucre, le jus de citron, l'agar-agar et la gousse de vanille et laissez cuire la confiture environ 10 minutes.

confiture oranges amères casserole

Ôtez la gousse de vanille et mettez en pots.

Laissez refroidir, puis fermez les pots en versant une goutte d'alcool à 90°C sur le dessus de la confiture. Brûlez cet alcool à l'aide d'une allumette puis fermez les pots lorsque l'alcool brûle encore. Cela évite qu'il reste de l'oxygène et que la confiture moisisse même si elle n'est pas très sucrée.

Partager cet article
Repost0
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 08:00

Comme j'avais rapporté beaucoup de fraises d'Italie, et que celles-ci ne se conservent pas pendant des semaines, j'ai décidé de faire quelques pots de confiture avec une partie d'entre elles. Je m'inspire toujours du livre de Christine Ferber (une confiseur alsacienne spécialisée dans les confitures) pour réaliser mes confitures, mais en enlevant toujours pas mal de sucre, car, pour ma part,  je n'aime pas les confitures trop sucrées. C'est pour cette raison que j'ajoute un peu d'agar-agar afin que la confiture "prenne". Vous pouvez bien sûr mettre plus de sucre dans cette recette si vous préférez votre confiture bien sucrée. A vos fourneaux !

fraises italiennes

 

confiture de fraises

 

CONFITURE DE FRAISES À LA VANILLE

 

Ingrédients pour 4 pots

 

Préparation : 5 min.

Repos : 24 h

Cuisson : 15 min.

 

1 kg de fraises

650 g de sucre

le jus d'un citron

1 gousse de vanille

3 g d'agar-agar

 

La veille, lavez et équeutez les fraises. Ouvrez la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur.

Mettez-les dans une grande casserole avec le sucre, la gousse de vanille et le jus du citron.

Laissez reposer ainsi pendant environ 24 heures.

Le lendemain, faites chauffez les fraises à feu moyen et portez à ébullition pendant 10 minutes.

Hors du feu, ôtez la gousse de vanille, mixez avec le robot à main (à soupe) puis ajoutez l'agar-agar. Remuez bien au fouet puis portez à nouveau à ébullition pendant 3 à 4 minutes.

Versez dans des pots à l'aide d'une petite louche. Laissez refroidir la confiture.

Lorsqu'elle est bien froide, versez une petite goutte d'alcool à 90°C sur le dessus, puis brûlez-le et posez le couvercle pendant que l'alcool brûle encore. Il s'agit d'un "truc" autrichien qui permet d'éviter que la confiture ne moisisse.

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 08:00

confiture égalntine Un églantier a poussé de façon sauvage dans le jardin de mes parents, alors chaque année, je prépare de la confiture d'églantine. Cette année en automne, mon père m'a cueilli des kilos de baies... que j'ai congelées car je n'avais pas le temps de m'en occuper.
Aujourd'hui, j'ai enfin pris mon courage à deux mains et ai "attaqué" la confiture. Cette recette demande beaucoup de travail, mais si, par bonheur, vous avez des baies d'églantiers, essayez, ne vous découragez pas car cette confiture est vraiment un délice. Ce serait dommage de "les laissez perdre", comme disait, avec bon sens, ma grand-mère...

confiture églantine

confiture égalntine 2

CONFITURE D'ÉGLANTINE


Pour environ 6 pots de taille moyenne

1,5 kg de baies d'églantier (qui donneront 1 petit kilo de pulpe d'églantine)
750 g de sucre
le jus d'un citron
2 g d'agar-agar (j'utilise un peu d'agar-agar afin d'ajouter moins de sucre)
1 gousse de vanille

Lavez les baies. Le "truc" est d'enlever, à chaque baie, une des deux extrémités, celle qui est un peu noire et dont des petits poils noirs dépassent. Il suffit d'enlever cette partie afin qu'il n'y ait plus de noir sur la baie (et pas de poils dans la confiture !!!).
J'ai lu beaucoup de recettes sur Internet notamment, où on préconisait de décortiquer chaque baie l'une après l'autre afin d'enlever chaque grain à l'intérieur ainsi que les poils. Pour ma part, je pense que c'est mission impossible. Qui fait cela ?
Ma méthode est beaucoup plus rapide, un peu fastidieuse tout de même, mais permet d'éliminer toute trace de poils dans la purée (et bien sûr les grains puisqu'on va passer le tout au tamis par la suite).
Donc, une fois les graines préparées, versez-les dans une grande casserole et recouvrez-les d'eau chaude. Portez à ébullition et laissez cuire à feu moyen environ 1/2 heure à couvert. Il faut que les baies soient éclatées et bien molles.

confiture églantine baies cuites

Ensuite, à l'aide d'une passoire très fine ou d'un tamis, écrasez les baies et récupérez la pulpe (j'ai acheté cette passoire spéciale sur Internet, elle est très pratique également pour préparer la gelée de groseilles en été).

confiture églantine tamis

Pesez la pulpe et selon le poids obtenu, ajoutez le poids de sucre correspondant (un peu plus si vous l'aimez très sucrée). Ajoutez également le jus de citron, l'agar-agar en le délayant bien au fouet et la gousse de vanille coupée dans le sens de la longueur.

confiture églantine purée

La cuisson est une opération un peu délicate, car la purée d'églantine a tendance à attacher très rapidement au fond de la casserole. Pour éviter cela, faites chauffez très doucement et augmentez la chaleur progressivement, en ne cessant pas de remuer.
Portez à ébullition quelques minutes, puis versez dans les pots.
Lorsque la confiture est froide, versez quelques gouttes d'alcool à 90°C sur le dessus puis brûlez-le avec une allumette. Fermez les pots lorsque l'alcool brûle encore, ainsi l'oxygène de l'air sera éliminé et la confiture ne moisira pas, même si vous avez utilisé peu de sucre.
Conservez les confiture dans un endroit frais et sombre de préférence.
Préparez des petits pots de cette confiture à la couleur magnifique, ainsi pour pourrez les offrir dans vos coffrets cadeaux faits maisons...

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 08:00

confiture de choucroute Cette confiture est extrêmement originale et accompagne parfaitement le foie gras. Testez-la, vous serez surpris et surprendrez vos invités. Elle est presque plus intéressante avec le foie gras que les confits d'oignon ou de figues plus traditionnels.

confiture choucroute

CONFITURE DE CHOUCROUTE

Ingrédients pour un petit pot d'accompagnement pour 6 personnes


100 g de choucroute
3 clous de girofle
6 baies de genièvre
thym
10 cl de vin blanc sec
un peu de sel et de poivre
1 petit oignon
1 petite gousse d'ail
1 c. à soupe d'huile de cuisson type tournesol
80 g de sucre


Lavez la choucroute puis égouttez-la.
Dans une casserole, faites chauffer l'huile et ajoutez l'oignon et l'ail émincés.
Déposez la choucroute et les épices. Ajoutez le vin blanc et mélangez. Laissez mijoter deux heures.
Égouttez la choucroute et remettez-la dans une casserole avec le sucre. Faites cuire comme une confiture 20 minutes environ à feu doux, puis mettez en pot.
Afin de conserver les confitures, je fais couler une demi-cuillère à café d'alcool à 90°C sur la confiture que je brûle ensuite avec une allumette. Il suffit de fermer le pot lorsque l'alcool brûle encore, et ainsi l'oxygène restant entre la confiture et le couvercle va disparaître et la confiture ne va pas moisir. On peut ainsi préparer des confitures avec beaucoup moins de sucre que celle que l'on trouve dans le commerce. Je procède de la même façon pour cette confiture-ci.

Partager cet article
Repost0