Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : RETROUVEZ-MOI ÉGALEMENT SUR CRISSOUCUISINE.BLOGSPOT.FR
  • RETROUVEZ-MOI ÉGALEMENT SUR CRISSOUCUISINE.BLOGSPOT.FR
  • : Blog proposant des recettes de cuisine faciles mais goûteuses, réalisées avec des produits de saison bio. Articles sur l'anthropologie des épices et des légumes.
  • Contact

Partenariat

Recettes de cuisine 

 
 

 


Blogs à Croquer 
     Recettes de cuisine sur Notrefamille

Recherche

Archives

10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 08:00


Ces épinards sont un classique de la maison. Au début d'Internet, ma toute première commande était un livre de cuisine – La cuisine indienne de Dominique Neveu et Yogen Gupta aux éditions ERTI – contenant d'excellentes recettes de cuisine indienne faciles à réaliser. La recette est tirée de ce livre, je l'ai quand même un peu modifiée en la rendant encore plus simple et au final, ces épinards sont délicieux et raviront les grands comme les petits, car le fromage change tout.




ÉPINARDS À L'INDIENNE

Ingrédients pour 4 personnes en accompagnement

750 g d'épinards frais
2 c. à soupe d'huile de cuisson type tournesol
1 c. à café de cumin en poudre
1 c. à café de coriandre en poudre
1 grosse gousse d'ail
1 oignon
1 pouce de gingembre frais
1 pointe de couteau de piment d'Espelette en poudre (facile à trouver) ou 1/2 petit piment égrainé (on peut les congeler facilement et on les trouve en magasins asiatiques)
2 tomates fraîches ou une petite boite de tomates pelées
10 cl de crème liquide
100 g de fêta
1/4 de c. à café de garam massala (épiceries indiennes), mais on peut le fabriquer soi-même (voir mes recettes par le lien)

Lavez bien les épinards et égouttez-les. Faites-les revenir à la poêle à feu vif dans une c. à soupe d'huile tout en les retournant.  Les épinards s'affaissent très vite. Retournez-les à la cuillère et ramenez sur le dessus ce qui est déjà cuit, ce qui permet au reste de s'affaisser également. Salez légèrement. Cela prend à peu près 2 minutes. Ne cuisez pas les épinards dans l'eau bouillante car ils perdraient toutes leurs vitamines.
Réservez-les.
Emincez l'oignon, coupez le gingembre en petits morceaux et les tomates en petits quartiers. Coupez la fêta en petits cubes. Réservez.
Dans la poêle utilisée pour les épinards, versez la c. d'huile, ajoutez le cumin, la coriandre et l'oignon.
Après 30 secondes, ajoutez la gousse d'ail écrasée au presse ail et le gingembre.
Remuez bien puis ajoutez le piment, les tomates et 10 cl d'eau. Salez, poivrez.
Faites cuire à feu moyen jusqu'à ce que les tomates soient en purée (environ 10 minutes).
Ajoutez ensuite les épinards et la crème, faites cuire doucement 30 secondes et ajoutez ensuite les dés de fêta, laissez encore 20 secondes et servez. Le fromage doit être un peu chaud mais il ne doit pas avoir fondu.

Servez avec du riz basmati.

Repost 0
Published by crissou - dans Légumes
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 08:00


De temps en temps, je déroge à mes achats de produits locaux en achetant des patates douces dont je trouve la saveur de la chair incomparable : mais seulement pour celle à chair orangée. J'avais trouvé par hasard cette recette affichée dans le rayon légumes en achetant des patates douces dans un magasin bio il y a quelques années, et je n'y ai rien changé : elle est parfaite.









PURÉE DE PATATE DOUCE

Ingrédients pour 4 personnes

2 patates douces
1 pouce de gingembre frais
1 grosse gousse d'ail
1/2 cube de bouillon bio de légumes
sel, poivre


Epluchez les patates douces avec un couteau économe.
Coupez-les en tronçons de la grosseur d'une noix. Emincez au couteau le gingembre très finement.
Dans une casserole, déposez  les morceaux de patates douces, la gousse d'ail épluchée, le gingembre émincé et le cube de bouillon.

Faites chauffer de l'eau dans la bouilloire et versez l'eau bouillante sur les patates jusqu'à ce qu'elles les recouvrent, mais pas plus, Salez, poivrez et remuez un peu pour dissoudre le cube de bouillon.
Cuisez à feu doux pendant environ 15 minutes jusqu'à ce qu'une pointe de couteau pénètre facilement dans la patate douce.
Egouttez la préparation dans une passoire (en hiver, je garde l'eau de cuisson, pleine de vitamines, et je l'ajoute dans la soupe). Ecrasez le tout avec un robot à purée électrique, en rajoutant si besoin une peu de liquide. Mais ce n'est, en général, pas nécessaire.

Vous pouvez servir cette purée délicieuse avec un magret de canard ou du poulet.
Repost 0
Published by crissou - dans Féculents
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 08:00

Aujourd'hui, il y a un anniversaire dans la famille. Alors un gâteau au chocolat s'impose : le gâteau au chocolat, devrais-je dire, car c'est celui que je prépare pour les anniversaires en général. Les épices lui donnent un léger petit goût, apprécié des enfants, même de ceux qui n'aiment pas trop certaines épices !
Quand nous sommes peu nombreux, j'aime bien le préparer dans le moule "nounours", car ce moule permet au gâteau d'avoir des parties fondantes (genre brownies) et d'autres plus croustillantes. Hum !




GÂTEAU AU CHOCOLAT ET AUX ÉPICES

Ingrédients pour 6 à 8 personnes

4 oeufs
100 g de sucre
125 g de beurre
180 g de chocolat
80 g de poudre d'amande
3 c. à soupe de farine
1 pointe de couteau de poudre de girofle
1/4 de c. à café de cannelle en poudre
1/4 de c. à café de coriandre en poudre
1/4 de c. à café de gingembre en poudre

Préchauffez votre four à 190°C.
Séparez les blancs des jaunes d'oeufs.
Dans un grand saladier, mélangez au fouet les jaunes et le sucre. Faites un peu blanchir.
Ajoutez la farine, la poudre d'amande et les épices.
Mélangez grossièrement.
Dans une petite casserole, faites fondre le chocolat et le beurre ensemble à feu très doux. Je n'utilise pas de bain-marie (trop compliqué) et si on pose la casserole sur feu doux et qu'on ne cesse de remuer, il n'y a aucun problème.
Versez ensuite cette préparation au chocolat dans le mélange sec et remuez uniformément.
Battez les blancs en neige ferme et ajoutez-les délicatement à la pâte avec une spatule. Evitez de laisser des grumeaux de blancs d'oeufs.
Versez ensuite la préparation dans le moule de votre choix : rond, "nounours" (!), etc.
Cuisez le gâteau pendant environ 20 à 25 minutes. Surveillez et piquez-le avec un couteau pour vérifier la cuisson. Le couteau doit ressortir pratiquement sec.
Démoulez lorsque le gâteau est refroidi.

Repost 0
Published by crissou - dans Dessert
commenter cet article
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 08:00


Encore étudiante, un soir de baby-sitting, la maman de l'enfant que je devais garder m'avait également proposé de manger avec le petit. Elle avait préparé un gratin de courgettes et sûrement autre chose dont je n'ai pas gardé le souvenir. Par contre, je lui ai immédiatement demandé la recette du gratin de courgettes, et depuis lors, je le prépare très régulièrement, surtout à cette époque de l'année quand les courgettes poussent en abondance dans le jardin.
Vous pouvez le préparer avec des courgettes jaunes, des vertes ou encore des courgettes rondes de Nice qui sont très tendres (en enlevant les graines).



GRATIN DE COURGETTES

Ingrédients pour 4 personnes

3 moyennes courgettes ou 2 grosses
sel, poivre
10 cl de crème fraîche liquide
quelques tours de moulin à muscade
1 c. à soupe d'huile de cuisson type tournesol
40 g de parmesan

Lavez et coupez les courgettes finement au couteau, ou mieux au robot.
Cuisez-les à la vapeur (dans le cuit-vapeur ou dans le panier asiatique sur une casserole d'eau chaude) pendant 4 ou 5 minutes, le temps qu'elles soient bien tendres.
Faites chauffer l'huile à feu vif dans une grande poêle et faites revenir les courgettes jusqu'á ce qu'il n'y ait plus d'eau. cela prend environ 4 à 5 minutes, et il faut que le feu soit très vif.
A la fin de la cuisson, ajoutez la crème liquide sans faire trop cuire, salez et poivrez. Donnez quelques tours de moulin à muscade.
Déposez  les courgettes dans un grand plat à gratin afin qu'elles soient bien étalées.
Parsemez de parmesan et faites gratiner au four (sur fonction gratin) le temps que le dessus soit bien doré.

Ce gratin peut être dégusté avec un riz pour un repas sans viande, une légumineuse pour un repas végétarien, ou accompagné de jambon, de sardines, etc. selon votre envie.

Repost 0
Published by crissou - dans Légumes
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 09:00

Depuis de nombreuses années déjà, je fais mon pain. Au début, j'ai tâtonné un peu, mais maintenant, nous n'achetons plus de pain à la maison, sauf quand mon mari, ayant habité longtemps à l'étranger,  veut retrouver de temps en temps sa baguette française !
Je ne possède pas de machine à pain, cela doit être très bien, mais je n'ai pas assez de place dans la cuisine pour l'avoir toujours sous la main. Et puis faire le pain à la main ne prend que quelques minutes et ce n'est vraiment pas compliqué.
Ce pain est idéal pour le petit-déjeuner car il est complet et nous cale bien jusqu'au déjeuner.
Avec la même base, je ne fait jamais le même pain. Je le décline au fil de mes envies et aussi d'après ce j'ai en stock. Voici une version de pain aux céréales très complet et très digeste.




PAIN COMPLET AUX CÉRÉALES

Ingrédients pour un pain de 1 kg environ

Pour les frontaliers France-Allemagne, j'achète tous ces ingrédients au dm, ils sont bios et pas chers.


500 g de farine d'épeautre complète : Dinkelvollkornmehl au dm

350 g d'eau tiède

1 sachet de levure sèche de boulanger (la levure sèche bio est beaucoup plus pratique à utiliser que les petits cubes que l'on trouve en boulangerie et qu'il faut délayer : ah, la galère !) : Backhefe au dm

une petite cuillère à café de sel fin

80 g de céréales complète (que j'achète en graines sèches – magasins bios –,  que j'aurai fait cuire au préalable pendant environ 1/2 heure) : 6-korn Mischung au dm

80 g de mélange de céréales en flocons ou flocons d'épeautre (magasins bios) : Dinkel Flocken au dm

80 g de graines de lin (magasins bios)



Dans un grand saladier, mettez la farine en fontaine, la levure sèche et l'eau tiède.
Après une minute, ajoutez le sel, puis les différentes céréales.
Avec la main, mélangez le tout afin d'obtenir une boule assez collante. Ce ne pas la peine de malaxer pendant des heures, il suffit de sentir quand la pâte est un tout petit peu élastique : elle est prête. Cela prend environ 1 ou 2 minutes.

Laissez reposer et monter la pâte pendant environ 1/2 heure, 3/4 d'heure, le temps qu'elle augmente de volume.
Ensuite, rompez la pâte avec la main et déposez-la dans un moule à cake en silicone.
Laissez monter à nouveau la pâte pendant environ 1/2 heure le temps qu'elle atteigne1 cm de plus que le bord du moule. Surveillez-la car si elle monte trop, elle va ensuite s'affaisser et elle ne remontera plus ! Ça m'est arrivé plein de fois !

Enfournez à four préchauffé à 270°C pendant 10 minutes puis baissez à 210°C pendant 20 minutes. Le pain est cuit. Il se conserve très bien quelques jours dans un torchon.


Vous pouvez modifier la recette en ajoutant par exemple à la place des céréales des graines de tournesol, des graines de sésame, des graines de courge, etc. selon votre humeur...

Repost 0
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 01:00


Cette année, et contrairement aux années précédentes, les framboises se glanent un peu dans le jardin. J'en ai cueilli une grosse poignée malgré mes trois emplacements de framboisiers ! Bon, nous serons six demain midi, je décide de préparer des pannacota parfumés à la framboise. Je me base sur la recette de pannacotta à la vanille de Josée Di Stasio (une chef québécoise d'origine italienne), recette que j'ai préparée maintes et maintes fois, et je vais l'adapter en y ajoutant mes framboises. L'avantage de cette recette est qu'elle contient beaucoup de yogourt, donc moins de crème... Je vais quand même garder la vanille qui adoucira le goût prononcé des framboises.






PANNACOTA À LA FRAMBOISE

Ingrédients pour 6 personnes


1 poignée de framboises (elles peuvent être surgelées)
20 cl de crème liquide
300 g de yogourt brassé
70 g de sucre en poudre
2 g d'agar-agar (algue bio en poudre à fort pouvoir épaississant : on le trouve en magasins bios)
1 gousse de vanille (j'utilise plusieurs fois les gousses de vanille : bien sûr, leur saveur est délicieuse la première fois lorsqu'on gratte les graines, mais une fois utilisée, je la stocke dans mon pot de sucre, j'obtiens du sucre vanillé maison et je peux ainsi la réutiliser 4 ou 5 fois)

Mixez les framboises dans un petit robot. Versez le jus épais obtenu dans une casserole avec la crème liquide, l'agar-agar et le sucre. Remuez bien au fouet et ajoutez la gousse de vanille.
Portez à ébullition et faites bouillir pendant 1 à 2 minutes pour que l'agar-agar "prenne".
Hors du feu, otez la gousse de vanille, ajoutez le yogourt et mélangez uniformément.
Répartissez la préparation dans des coupelles et laissez refroidir.
On peut déguster ce dessert après deux ou trois heures ou mieux, le préparer la veille et le conserver au réfrigérateur jusqu'au lendemain.

Pour les pannacota à la vanille de Josée Di Stasio, c'est la même recette sauf qu'elle n'ajoute pas les framboises.




Repost 0
Published by crissou - dans Dessert
commenter cet article
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 17:45



De superbes blettes poussent dans mon jardin en ce moment. J'ai découvert la culture de ce légume cette année grâce à mon voisin et je dois dire que je suis contente du résultat. La plante pousse très vite et on peut couper les feuilles externes tout en laissant le coeur qui continuera à pousser. Exactement comme pour la rhubarbe. Aujourd'hui je teste une quiche avec ce légume rustique et du boursin, car j'ai lu sur Internet de nombreuses recettes de quiches au boursin.
Cette recette a été bien appréciée par mes invités et par nous mêmes.













QUICHE AUX BLETTES ET AU SAUMON


Ingrédients pour 6 personnes


un rouleau de pâte feuilletée (que j'achète bio et que je congèle, ainsi j'en ai toujours sous la main lorsque me vient l'idée d'une tarte)
une dizaine de grosses feuilles de blettes
500 g de saumon fumé en tranches
5 pommes de terre
1 boursin ail et fines herbes
2 oeufs
10 cl de crème sûre (ou à défaut de crème liquide)
10 cl de lait
sel, poivre
quelques tours de moulin à muscade (j'ai acheté un petit moulin à muscade sur Internet et je le trouve très pratique, on peut aussi utiliser une petite râpe bien sûr)


Laver minutieusement les feuilles et les côtes de blettes. Détachez les côtes des feuilles en les coupant et détaillez les côtes en gros tronçons.
Coupez les feuilles en lamelles de deux centimètres de largeur et réservez-les.
Faites cuire les côtes à la vapeur pendant 5 minutes. J'utilise des paniers asiatiques en rotin que je pose sur une casserole d'eau chaude pour mes cuissons à la vapeur. Je les trouve pratiques, inusables, et surtout ils ne conservent aucune odeur d'aliment. De plus, je les passe au lave-vaisselle depuis des années.
Dans le deuxième panier, déposez les pommes de terre épluchées et coupées en grosses rondelles.
Cuisez-les également 5 minutes à la vapeur. La cuisson à la vapeur conserve toutes les vitamines et c'est pour cette raison que je la préfère à la cuisson à l'eau bouillante par exemple. Ici elle sert à pré-cuire les aliments.

Etalez la pâte dans un moule à bords hauts.
Dans un bol, écrasez grossièrement le boursin, ajoutez-y les oeufs, la crème et le lait et remuez bien. Salez, poivrez et donnez quelques tours de moulin à muscade.

Déposez sur la pâte la moitié des feuilles et des côtes précuites, puis le saumon et enfin les rondelles de pomme de terre. Versez la préparation au boursin et terminez par le reste de feuilles et côtes de blettes.

Enfournez à 200°C pendant 30 minutes.
Bon appétit !
Repost 0
Published by crissou - dans Plats uniques
commenter cet article
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 00:56


Aujourd'hui j'ai deux filles, en plus de la mienne, qui dorment à la maison. Alors je leur ai préparé des muffins au chocolat pour le goûter. J'ai rajouté de la cannelle, cela leur donne un petit plus. Dans mes recettes sucrées, le sucre ne sera jamais surdosé, car lorsque je prends une recette de base, j'enlève automatiquement 1/3 du sucre, qui, à mon avis, est bien de trop. De plus, je ne graisse jamais les moules à gâteau, tout simplement parce que j'utilise des moules en sillicone. Si vous n'en avez pas, il faudra au préalable graisser votre moule.




MUFFINS AU CHOCOLAT ET À LA CANNELLE

Ingrédients pour 20 grands muffins

300 g de farine d'épeautre blanche (je n'utilise que la farine d'épeautre car elle est bien meilleure pour la santé que la farine de blé)
1/2 sachet de levure chimique
140 g de beurre
140 g de chocolat noir pâtissier
125 g de sucre
17 cl de lait
2 oeufs
80 g de poudre d'amande
3/4 de c. à café de cannelle

Préchauffez le four à 200°C.
Mélangez la farine, la poudre d'amande, la cannelle et la levure dans un grand saladier.
Dans une casserole, faites fondre le beurre, le chocolat et le sucre ensemble à feu doux tout en remuant.
Dans un petit bol, battez un peu les oeufs et le lait.
Ajoutez dans le grand saladier de farine le mélange beurre-chocolat-sucre et en même temps les oeufs et le lait.
Mélangez grossièrement avec une cuillère en métal. La pâte doit être un peu grumeleuse.
Versez à la cuillère des petits tas de pâte dans les moules à muffins et enfournez pour 15 minutes.
Ces muffins se conservent bien 2 à 3 jours, enfin s'il en reste... 


Repost 0
Published by crissou - dans Dessert
commenter cet article
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 11:09



Pour cette deuxième recette, j'ai cuisiné un de mes classiques que je prépare régulièrement et qui est toujours très apprécié. C'est une recette que ma tante avait reçue d'une amie chinoise il y a pas mal de temps déjà, qu'on a adoptée dans la famille et qui est facile et rapide à préparer. Comme pour les plats asiatiques en général, il faut tout préparer et couper à l'avance (ici les blancs de poulet, les poivrons et l'oignon) et ensuite la cuisson est très rapide.




POULET AUX NOIX DE CAJOU ET POIVRONS

Ingrédients pour 4 personnes :

2 blancs de poulet bio
100 g de noix de cajou non salées (épiceries bios ou asiatiques)
2 poivrons (de préférence 1 rouge et 1 jaune, pour la couleur... et les vitamines !)
1 gros oignon
1 gousse d'ail
1 c. à soupe rase de farine
4 c. à soupe de sauce soja
1 c. à soupe de vin blanc ou de vin cuit servant d'appéritif (les deux sont très bons)
1 c. à café de sucre en poudre
3 c. à soupe d'huile de cuisson type tournesol (pour ma part, j'achète une huile de cuisson bio en Allemagne : Rapsöl nativ)


Mélangez dans un petit bol le vin blanc et la sauce soja avec le sucre et la farine (pour cela, j'utilise un tout petit fouet qui faisait partie de la dinette de ma fille lorsqu'elle était petite et que j'ai gardé pour ce genre de petites préparations). Ajoutez encore 3 c. à soupe d'eau pour allonger la sauce.
Coupez les blancs de poulet en morceaux de la taille d'une noix.
Coupez également les poivrons de la même taille, puis émincez l'oignon en grosses lamelles et écrasez l'ail au presse ail.
Réservez tout cela.

La cuisson débute, cela prendra 10 minutes. Il est temps de faire cuire votre riz d'accompagnement.

Dans un wok très chaud, versez 1 c. à soupe d'huile puis les noix de cajou. Dans cette recette, l'important est de remuer constamment avec une cuillère en bois les ingrédients qui sont dans le wok. Faites revenir les noix 1 min. tout en remuant et dès qu'elles prennent de la couleur, retirez-les aussitôt. Attention, elles peuvent vite brûler.
Retirez-les du wok et réservez-les. Ajoutez l'oignon et l'ail et remuez pendant 1 à 2 min. L'oignon doit être encore croquant. Sortez-les du wok et réservez-les dans le même plat que les noix de cajou. 
Ajoutez 1 c. à soupe d'huile et faites sauter les poivrons de la même facon pendant 2 à 3 min.
Réservez-les dans le plat de noix de cajou.
Ajoutez la dernière cuillère d'huile et faites sauter le poulet pendant 5 min. tout en remuant. Il doit être cuit de chaque côté uniformément. Faites attention à ne pas trop le faire cuire, car il sera trop sec.
Versez sur le poulet le reste de la préparation réservée et ajoutez la sauce. Laissez mijoter à feu très doux pendant 1 à 2 min. C'est prêt !
Servez avec un riz parfumé. Pour notre part, nous aimons cette recette servie avec du riz gluant ou thai.


Repost 0
Published by crissou - dans Plats uniques
commenter cet article
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 22:59



PAPILLOTTE DE POISSON AUX COURGETTES JAUNES ET À L'ANETH

Ingrédients pour 4 personnes

4 filets de poisson, ce soir j'ai pris du tilapia (qui est sans arête)
une grosse courgette jaune ou deux petites
2 c. à soupe d'huile d'olive
quelques beaux brins d'aneth
2 gousses d'ail
sel, poivre

Préchauffez le four à 180°C.
Découpez la courgette jaune au couteau en assez fines lamelles dans le sens de la longueur. Sur la lèche-frite du four, posez une première feuille de papier sulfurisé sur laquelle vous déposez délicatement les filets de poisson.
Salez-les, poivrez-les et ajoutez l'aneth haché grossièrement. Posez ensuite les lamelles de courgette par dessus.
Dans un petit ramequin, mélangez l'huile d'olive et l'ail pressé au presse-ail (celui d'Ikéa est super pratique, oh la pub !).
Versez cette préparation sur les courgettes. Salez encore un peu et fermez la papillotte avec une autre feuille de papier sulfurisé. Je plie plusieurs fois tout autour du plat les deux feuilles ensemble sur quelques centimètres et elles tiennent parfaitement.
Enfournez pour 15 minutes et servez avec un riz parfumé, thai par exemple.
Bon appétit !
Repost 0
Published by crissou - dans Plats uniques
commenter cet article