Présentation

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Mélanges d'épices

Recherche

Recommander

Partenariat

Recettes de cuisine 

 
 

 


Blogs à Croquer 
     Recettes de cuisine sur Notrefamille
Samedi 26 décembre 2009 6 26 /12 /Déc /2009 08:00

confiture égalntine Un églantier a poussé de façon sauvage dans le jardin de mes parents, alors chaque année, je prépare de la confiture d'églantine. Cette année en automne, mon père m'a cueilli des kilos de baies... que j'ai congelées car je n'avais pas le temps de m'en occuper.
Aujourd'hui, j'ai enfin pris mon courage à deux mains et ai "attaqué" la confiture. Cette recette demande beaucoup de travail, mais si, par bonheur, vous avez des baies d'églantiers, essayez, ne vous découragez pas car cette confiture est vraiment un délice. Ce serait dommage de "les laissez perdre", comme disait, avec bon sens, ma grand-mère...

confiture églantine

confiture égalntine 2

CONFITURE D'ÉGLANTINE


Pour environ 6 pots de taille moyenne

1,5 kg de baies d'églantier (qui donneront 1 petit kilo de pulpe d'églantine)
750 g de sucre
le jus d'un citron
2 g d'agar-agar (j'utilise un peu d'agar-agar afin d'ajouter moins de sucre)
1 gousse de vanille

Lavez les baies. Le "truc" est d'enlever, à chaque baie, une des deux extrémités, celle qui est un peu noire et dont des petits poils noirs dépassent. Il suffit d'enlever cette partie afin qu'il n'y ait plus de noir sur la baie (et pas de poils dans la confiture !!!).
J'ai lu beaucoup de recettes sur Internet notamment, où on préconisait de décortiquer chaque baie l'une après l'autre afin d'enlever chaque grain à l'intérieur ainsi que les poils. Pour ma part, je pense que c'est mission impossible. Qui fait cela ?
Ma méthode est beaucoup plus rapide, un peu fastidieuse tout de même, mais permet d'éliminer toute trace de poils dans la purée (et bien sûr les grains puisqu'on va passer le tout au tamis par la suite).
Donc, une fois les graines préparées, versez-les dans une grande casserole et recouvrez-les d'eau chaude. Portez à ébullition et laissez cuire à feu moyen environ 1/2 heure à couvert. Il faut que les baies soient éclatées et bien molles.

confiture églantine baies cuites

Ensuite, à l'aide d'une passoire très fine ou d'un tamis, écrasez les baies et récupérez la pulpe (j'ai acheté cette passoire spéciale sur Internet, elle est très pratique également pour préparer la gelée de groseilles en été).

confiture églantine tamis

Pesez la pulpe et selon le poids obtenu, ajoutez le poids de sucre correspondant (un peu plus si vous l'aimez très sucrée). Ajoutez également le jus de citron, l'agar-agar en le délayant bien au fouet et la gousse de vanille coupée dans le sens de la longueur.

confiture églantine purée

La cuisson est une opération un peu délicate, car la purée d'églantine a tendance à attacher très rapidement au fond de la casserole. Pour éviter cela, faites chauffez très doucement et augmentez la chaleur progressivement, en ne cessant pas de remuer.
Portez à ébullition quelques minutes, puis versez dans les pots.
Lorsque la confiture est froide, versez quelques gouttes d'alcool à 90°C sur le dessus puis brûlez-le avec une allumette. Fermez les pots lorsque l'alcool brûle encore, ainsi l'oxygène de l'air sera éliminé et la confiture ne moisira pas, même si vous avez utilisé peu de sucre.
Conservez les confiture dans un endroit frais et sombre de préférence.
Préparez des petits pots de cette confiture à la couleur magnifique, ainsi pour pourrez les offrir dans vos coffrets cadeaux faits maisons...

Par crissou - Communauté : passionnés de cuisine - Publié dans : Confiture
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés